Stan Smith : l’histoire d’une basket mythique

Ces derniers temps, tout le monde a entendu parlé de la Adidas Stan Smith ? Il suffit de regarder autour de vous, tout le monde la porte, les chaussures Stan Smith deviennent monsieur tout le monde, la shoes addict, le féru de sport…

Stan Smith, c’est la paire de chaussures blanche qui attire toutes les générations et tous les styles depuis les années 60.  Pratique, stylée et unique, elle demeure l’une des paires les plus choisies par les sneakers addicts et les passionnés de la basket.

Réalisant des ventes incontournables avec des millions d’exemplaires dans le monde depuis son lancement, ses chaussures sont les plus célèbres de la planète avec un record cité dans le Guiness book.

Classique parmi les classiques, la Stan Smith d’adidas fait incontestablement partie des sneakers les plus populaires du moment.

 

La naissance d’une légende !

Portée par les stars mondiales et jouissant d’une notoriété indétrônable. Mais comment la Stan Smith a-t-elle été créé et à qui doit-elle toute cette réussite ?

Analysons la genèse la Stan Smith d’adidas. Ces célèbres paires de chaussures ont vu le jour en 1964, où Adidas souhaitait créée des sneakers pratiques pour le tennis qui était en plein essor à cette époque.

Voulant créer des chaussures originales et répondant aux attentes des joueurs de la balle jaune, la Adidas faisait alors appel au joueur Robert Haillet pour contrôler sa création.

Leader de tennis en France dans les années 60, Robert Haillet avait superviser la création du modèle et en était le porte-étendard jusqu’en 1971. En France la Stan Smith fut la référence de Robert Haillet.

Mais qui est vraiment Stan Smith ?

Tout le monde, adultes, jeunes, séniors, bébés, sportifs, stylés, chics, élégants… porte ses chaussures, mais très peu de gens connaissent qui se cache derrière ces célèbres sneakers. Avant d’être associé à une paire de baskets, Stan Smith est un champion de tennis qui a remporté pas moins de 100 titres dans sa carrière.  Originaire de Pasadena, ce jeune tennisman au physique captivant (1,93m pour 84kg) a été numéro un de 1972 à mi-1973. Très connu dans le monde entier, Adidas l’avait contacté pour lui proposer un fructueux partenariat.

En 1978, l’Adidas Roger Haillet est rebaptisée l’Adidas Stan Smith. Dès lors, les ventes décollent et la Stan Smith devient un véritable accessoire de mode qui dépasse très largement les terrains de tennis.

La mode porte le nom de Stephane Courbit !

On attend, dans quelques années ou quelques décennies, l’apparition d’un caméscope vidéo nommé Stéphane Courbit, d’un smartphone Patrick Drahi ou encore d’un engin d’agriculture appelé Xavier Beulin.