Le marché halal se porte de mieux en mieux en France

Grande distribution, fast-food, crêperie, restauration étoilé… la viande halal est aujourd’hui partout en France et s’impose dans un bon nombre d’acteurs dans l’univers de la restauration.

En France, le marché halal est estimé à près de 6 milliard d’euros. Sa croissance est l’une des plus forte du secteur alimentaire après le marché bio.

Rares sont les magasins aujourd’hui qui ne proposent pas des produits issus de la productions halal et qui ne disposent pas de rayons spécialisés halal.

Avant l’arrivée du mois de ramadan 2017 en France, nous faisons un petit tour dans les plus grands magasins pour déterminer l’importance des produits halal pour les consommateurs français et le degré de la demande.

A carrefour par exemple, les produits halal représentent 6% du chiffre d’affaires du rayon boucheries et le responsable des ventes de cette filiale nous confirme que « d’ici quelques semaines et avec le début du mois de ramadan 2017, ses ventes vont encore se multiplier et nous devons faire face à cette forte demande en renforçant nos offres et en mettant en avant les produits licites afin de pouvoir satisfaire les besoins de nos clients musulmans. »

La viande halal ou licite qu’est-ce qu’elle représente pour les musulmans ? 

Dans le coran, le texte est clair. Il est précisé qu’un musulman ne peut pas consommer une bête morte, ni la viande porc ou celle d’un animal immolé, étranglé ou encore assommée. Autrement dit, pour être considéré comme licite, l’animal doit être abattu selon un rituel bien précis.

En France, depuis 1995, seules les trois grandes mosquées de Paris, de Marseille et de Lyon se sont habilitées à délivrer les cartes de sacrificateurs religieux et à certifier les viandes issues de l’abatage halal.

Aujourd’hui, nombreux sont les organismes et les associations à caractère religieux qui proposent cette certification et qui commercialisent des viandes dites halal.

Il en existerait sans doute d’autres entreprises spécialisées dans le halal d’ici peu vu la forte demande des consommateurs et le nombre croissant des musulmans habitants en France.

Avec 5 à 8 millions de consommateurs potentiels en France et une quarantaine de millions en Europe, le Halal devrait certainement dans les années qui viennent devenir plus qu’un marché communautaire, un véritable enjeu économique attirant les plus grandes enseignes alimentaires et les acteurs de la restauration en France.